Newsletter 2018 – 26ème année d’activité

Chères Marraines, chers Parrains,

Chères Amies et chers Amis d’ENPS,

Dans la mesure du possible, nous avons pris l’habitude de faire une visite annuelle au Népal. Entre mars et mai 2019, Judith Rohner, présidente d’ENPS, y a fait un séjour de 9 semaines et a vu tous les sites où l’association est active. Cela nous a permis, une fois de plus, de

  • consolider les contacts villageois, discuter feedbacks et nouveaux projets
  • revoir les jeunes qu’ENPS soutient pour des études supérieures
  • approfondir les liens avec Bal Mandir,
  • prendre connaissance de Weaving Dreams, ONG récemment fondée
  • évaluer situations et projets en vue d’un nouvel engagement.

La Newsletter 2018 se propose de vous donner une vision sur la progression des différents sites et sur des perspectives d’avenir de nos activités à Kathmandu, dans sept villages du Mustang, ainsi qu’à trois endroits de Nuwakot, district situé au nord-ouest de la capitale, très touché par le séisme de 2015.

1. Soutiens scolaires villageois 2018-2019

Actuellement, ENPS sponsorise 175 enfants, issus de conditions difficiles, scolarisés jusqu’au degré X. Depuis quelques années, il est devenu important de compléter les études par les degrés XI et XII, ce qui permet d’acquérir une base plus solide. Pour un soutien financier après la classe X, de bons résultats et une demande personnelle sont requis.

Notre aide au Mustang en quelques chiffres :

Janabal school, Marpha 54 enfants
Yogendra school, Tukuche 52 enfants
Jankalyan school, Syang 16 enfants
Chhairo basic school 10 enfants
Chimang basic school 7 enfants
Adharbut school, Jharkot 8 enfants
Janahit school, Jomsom 15 enfants

et à Nuwakot:

Jwalamukhi school 4 enfants
Bacchala school 4 enfants
Bacchala school 4 enfants

Des moments forts ont marqué les visites de Judith au Mustang. Un bref survol:

Tukuche : distribution du matériel acheté par le comité local (avec les soutiens ENPS), invitation d’une classe de 2ème à partager un moment avec eux, repérage de 10 nouveaux enfants vivant dans des lieux et situations précaires, envoi d’une petite fille dans une clinique ophtalmique à Kathmandu, opérée avec succès d’une cataracte congénitale.

Srijana opéreée

Marpha : continuation d’échanges intenses avec nos amis et les personnes responsables qui gèrent nos dossiers avec soin, leur mise à jour exacte, permettant un regard critique sur le travail effectué pendant l’année précédente, visite d’un cours d’initiation à l’anglais, appréciation des améliorations apportées aux salles de classes, devenues agréablement childrenfriendly, établissement de plusieurs nouveaux projets, soumis au comité suisse dont celui du jeune handicapé Sabit Nepali.

Chhairo : cérémonie de distribution du matériel scolaire en présence des élèves, enseignants, membres du comité, parents ainsi que du couturier local prenant les mesures pour confectionner les nouveaux uniformes. Distribution du matériel La construction du toit de l’école, dont ENPS avait accepté le financement en 2018, a eu besoin d’un soutien complémentaire. Actuellement, ces travaux sont pratiquement terminés.

Chimang : accueil fleuri et initiation au dessin avec des couleurs aquarelles apportées par Judith et Selma, sa nièce, aussi présente; l’application des enfants pendant cette activité nous a touchées.

Jharkot : initiation à la nouvelle gestion de l’école intégrant depuis peu un petit hostel, lieu hébergeant les enfants venant de villages éloignés.

Syang : distribution de nouveaux uniformes, rencontres avec élèves et visite de la salle des plus petits, aménagée dernièrement avec tapis et tables basses, également grâce à vos dons.

2. Etudiants en formation supérieure

Nima Tsering, inscrit en bachelor en computer science, se montre très motivé et s’applique à nous donner régulièrement des retours. Sangye Dolma, venue à Kathmandu de Rasuwa, région rurale du nord, pour des études de health assistant suit ses cours et stages avec beaucoup d’engagement. Asha, issue d’une famille de caste non privilégiée, vient d’être intégrée dans nos projets pour une formation d’enseignante. C’est un plaisir de rencontrer ces jeunes assumant de plus en plus d’autonomie.

Depuis fin 2018, Saroj et Srijana ont terminé avec succès leur bachelor, le jeune homme en horticulture, enseignant en ce moment; la jeune femme en nursing studies, maintenant à la recherche d’un travail dans un hôpital gouvernemental. ENPS est fière d’eux et les deux vous sont très reconnaissants du soutien obtenu.

3. Bal Mandir (NCO) – Kathmandu

Depuis trois ans, contacts et visites dans cette importante institution népalaise se sont intensifiés. Judith a rencontré le directeur Bal Krishna Dangol et ses collaboratrices, tous dévoués pour le bienêtre des enfants qui leur sont confiés. ENPS a pu prendre en charge 27 jeunes orphelins ou enfants en situations très précaires. Ils ne sont pas tous logés à Naxal ou à Siphal, homes de Kathmandu. Là, ceux que Judith a vus se portent bien, étudient dans de bonnes écoles environnantes, semblent épanouis et ont leur cercle d’amis. Pour les enfants placés dans des homes ailleurs dans le pays, on nous fait parvenir résultats scolaires et documents importants.

A Naxal, site principal de Bal Mandir, de nouveaux bâtiments pour des filles handicapées sont en construction. Un projet similaire est prévu sur un terrain près de Patan, à condition que les fonds nécessaires puissent le permettre. Autre nouveauté: le directeur vient de réaliser un programme d’allaitement pour nourrissons abandonnés qui sont souvent amenés à Bal Mandir en mauvaise santé. Ils sont allaités par des mamans ayant un bébé et qui sont d’accord de « prêter » leur sein à un(e) orphelin(e). La femme du directeur en est l’initiatrice. Pour d’autres informations, cf. www.nconepal.org.np

Le «Palais des enfants» (Bal Mandir)

4. Weaving Dreams – Kathmandu

Cette ONG vient d’être fondée par Tsering Doma, une de nos amies népalaises et partenaires des plus précieuses. L’objectif principal de ce projet est de scolariser et socialiser des enfants d’ouvrières travaillant dans des ateliers de tissage près de Kathmandu, cf. www.weavingdreams.org Judith a eu l’occasion de rendre visite à leurs habitations modestes et de voir l’école voisine. ENPS a décidé d’assumer dix enfants de Weaving Dreams et propose ainsi de nouveaux parrainages personnalisés. Veuillez nous contacter, si vous souhaitez contribuer à ce projet avec nous.

5. Constructions scolaires et projets pédagogiques

La visite des trois sites du Nuwakot s’est faite le 10 et le 11 mai 2019 en compagnie de notre ami Damodar Pyakurel.

Jwalamukhi school est perchée sur une colline dans l’arrière pays de la capitale. Il faut 4 heures de route pénible pour l’atteindre. Accueillie par l’enseignante principale et des personnes du comité, Judith constate que les projets de l’année passée sont réalisés : salles de cours peintes, vitres posées, deux toilettes construites. Les trois soeurs sponsorisées progressent à l’école; un autre soutien est décidé pour une élève dans le besoin.

Bachhala school, située en haut d’une pente qu’il faut atteinte en moto, car même la jeep ne réussit pas à braver la poussière. Emouvant accueil avec musique et une centaine d’élèves. Discours, danse, photos. Evaluation des travaux exécutés avec nos fonds de 2018: plâtre et peintures appliqués aux murs, deux toilettes avec safety tank faites. Une délégation d’élèves motivés me transmet une lettre avec la demande de les aider for facilities of modern technology. Après un vif échange, l’idée d’une simple salle multimédia – adaptée aux conditions népalaises locales – est retenue; celle-ci pourra être utilisée à tour de rôle par chaque classe. Projet accepté par notre comité, ainsi que l’aide pour 5 élèves nécessiteux.

Tupche village se trouve au nord-ouest de Trisuli. Ayant été sévèrement touché par le séisme en 2015, ses maisons sont refaites, une route plus confortable y mène. Le toit de la community house est terminé, les habitants, spécialement le groupe des femmes, en sont ravis. Nous passons par Chandeswory secondary school, école importante de la région. Tous les bâtiments ont été refaits, mais l’espace de jeux ou playground a besoin d’être assaini, projet qu’ils soumettent à ENPS. Les travaux pourront débuter sous peu … Notre bilan est réjouissant. Tous ces projets n’auraient jamais pu se réaliser sans vos fidèles parrainages et vos généreuses contributions. Recevez les chaleureux remerciements de la part des jeunes concernés au Népal et notre sincère reconnaissance. Namasté!

Pour le comité d’ENPS

Judith Rohner, présidente

PDF Newsletter en français et allemand.